CARAVAL de Stéphanie Garber

« Bienvenue à Caraval ! Le spectacle le plus extraordinaire de tous les temps, sur terre ou sur mer ! Vous y verrez plus de merveilles que le commun des mortels au cours de toute une vie. Vous pourrez boire de la magie dans un gobelet et acheter des rêves en bouteille. Mais avant que vous vous plongiez dans notre univers, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un jeu. Ce qui se passe au-delà de ce portail vous effraiera ou vous enflammera peut-être, mais ne vous méprenez pas. Nous tenterons de vous convaincre que tout est réel mais ce n’est qu’un spectacle. »

Oui, chaque année, un spectacle très particulier a lieu dans une île (et jamais la même) : Caraval. Tout le monde en parle et, depuis qu’elle a dix ans, Scarlett en rêve. Alors, chaque année, elle écrit à Légende, le maître du jeu, le metteur en scène, pour qu’il vienne sur son île cette fois, mais ses demandes restent sans réponse jusqu’au jour où elle reçoit une invitation, pour elle et pour sa sœur Donatella, à se rendre sur l’île des Songes et à participer au prochain Caraval. Mais comment faire à quelques jours de son mariage, quand on a un père tyrannique et violent, pour réaliser son rêve ? Aidées par Julian, un jeune marin que Donatella a séduit (ou inversement), les deux sœurs vont échapper à la surveillance de leur père et accoster sur l’île des Songes. Que l’aventure commence !

Oui, ce premier roman de Stéphanie Garber, paru chez Bayard, est une sacrée aventure qui attend Scarlett, l’héroïne principale, mais aussi tous les protagonistes, sans oublier le lecteur ou la lectrice car l’histoire est plutôt complexe. Qu’est ce qui est vrai, qu’est ce qui est illusion ? C’est la question que tout le monde se pose à chaque instant. J’avoue que c’est un peu déconcertant parfois et on perd aussi patience car Scarlett, en fille aînée, n’est pas si aventureuse mais plutôt « maternelle » contrairement à sa sœur. Et cette aventure est complexe avec, à mon avis, quelques longueurs mais pour ceux et celles qui aiment cette ambiance « Fantasy », entre magie et manipulation, le voyage sera certainement trépidant. Personnellement, j’ai préféré le personnage de Julian.

Si je conseille ce livre à partir de 13-14 ans, ce n’est pas pour l’histoire elle-même mais juste parce qu’il faut être quand même bon lecteur pour s’y plonger. Sachez que la suite – Legendary – est parue et cette fois l’aventure se poursuit surtout à travers Donatella. Il est fort à parier que nous aurons bientôt une version grand écran puisque Caraval a connu un vif succès dans le monde entier et que la Century Fox en a acquis les droits. Stéphanie Garber a su créer justement l’univers parfait pour en tirer un très beau/bon film. Bonne lecture !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s