PHOBOS de Victor Dixen

Si vous ne connaissez pas encore la série Phobos, alors je vous la présente. Peut-être savez-vous que Phobos est le nom donné à l’un des deux plus grands satellites de Mars (l’autre est Déimios). Mais ici ce n’est pas cette mystérieuse planète qui nous intéresse mais la planète Mars elle-même sur laquelle six filles et six garçons, de 17 à 20 ans, sont envoyés. Voici le tome 1 : Les Éphémères !

Ces jeunes adultes sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Nous, lecteurs nous suivons l’aventure à travers les yeux de Léonor, une jeune orpheline de 18 ans qui recherche l’amour, le vrai. Elle aura, comme les autres, des séries de speed dating de 6 minutes pour le trouver. Ou pas. Mais la chose se complique, Léonor doute et regrette ce départ. Elle regrette ce voyage fou. Le rêve tourne au cauchemar et il est trop tard pour faire marche arrière…

Ce «thriller spatial» est addictif, l’auteur – Victor Dixen – a créé une assez grande palette de personnages, chacun très détaillé et c’est comme si nous les connaissions bien. C’est très appréciable. Vous ferez la connaissance, par exemple, de Kris, naïve mais très amie avec Leonor, ou encore de Liz, qui, sous son masque de gentille jeune fille, cache bien son jeu. Là où Victor Dixen a également bien fait son travail, c’est que certains personnages sont bien sûr détestables et à un point inimaginable : certains passages me rebutaient d’avance. Mais c’est très positif et l’auteur sait nous transmettre de fortes émotions ! Il nous laisse également des indices sur le déroulement de l’histoire.

Phobos est édité chez Robert Lafont. Personnellement, j’ai bien aimé le premier tome mais je vous avouerai que j’ai beaucoup d’autres livres à lire avant d’attaquer le second. Mon entourage a vraiment été accro à cette série que je recommande pour les lecteurs à partir de 13 ans. La série comporte cinq tomes : tous suivent l’histoire principale, puis un tome 0 : les Origines et un tome « prequel » ou tome 4 avant les origines. Vous suivez ? C’est toujours un peu compliqué avec la science-fiction…

Enfin, sachez que Victor Dixen est un écrivain français qui a remporté deux fois le Grand prix de l’imaginaire en 2010 pour le premier tome de la tétralogie Le Cas de Jack Spark, et en 2014 pour le premier tome de la série Animale.

Bonne Lecture !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s