U4

La série U4 a bouleversé la rentrée littéraire des adolescents et j’ai vraiment adoré. U4 n’est pas 1 livre mais 4 romans, écrits par 4 auteurs (Vincent Villeminot, Yves Grevet, Florence Hinkel et Carole Trébor) au sujet de 4 personnages (Stéphane, Koridween, Yannis et Jules) qui vivent un même événement aux 4 coins de la France.
U4, c’est le nom d’un virus virulent qui a décimé plus de 90% de la population mondiale. Mais étrangement, les adolescents de 15 à 18 ans ne sont pas atteints et plusieurs d’entre eux, dont nos héros, découvrent, à travers un jeu en ligne, l’éventuelle possibilité de remonter le temps et d’annuler le phénomène. Pour cela, nos 4 héros devront se rendre à Paris.
Pour ne pas tout dévoiler, je vous présente juste le tome écrit par Vincent Villemot et consacré à Stéphane. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Stéphane est une fille. Elle vit à Lyon avec son père, un chercheur-épidémiologiste. Celui-ci va disparaître en laissant un mot comme quoi il reviendra. Les jours passent… et s’il ne revenait pas ? Ce rendez-vous à Paris devient le seul espoir pour Stéphane de retrouver son père. Mais elle doit affronter des pillards et sera même obligée d’en un tuer un pour survivre. Elle rejoindra un temps des camps de réfugiés dont elle s’échappera, poursuivie par la police. À partir de là, le rythme de l’histoire s’accélère et le suspens ne nous lâche plus. Retrouvera-t-elle son père ? Pour le savoir, il faut lire les 400 pages mais quand on accroche à ce genre d’histoire, on ne compte pas.
U4 nous plonge dans un univers post-apocalyptique où les adolescents sont livrés à eux-mêmes et où règnent le pillage, l’angoisse et la mort. C’est la raison pour laquelle je conseille cette série à des lecteurs confirmés à partir de 13 ou 14 ans.
J’ai particulièrement aimé le fait que les quatre personnages, au caractère très différent, se croisent, s’entraident, s’aiment ou se rejettent, et aussi le courage exceptionnel des filles dans ces histoires.
Sachez que vous pouvez lire un seul livre ou la totalité mais je parie que vous aimerez connaître le périple de chacun de nos héros. À signaler aussi que Yannis, écrit par Florence Hinckel, vit à Marseille !
Je vous rappelle donc que U4 Stéphane, Koridween, Yannis et Jules sont à découvrir non pas chez 4 éditeurs mais 2 et ce sera bien suffisant qui sont les maisons SYROS et NATHAN.


Bonne lecture !

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s